• Menu
Citytrip en Italie Florence

Citytrip en Italie – Neuf destinations idéales pour un long week-end

Que puis-je espérer d’un citytrip en Italie ?

Envie de vieilles pierres, en long, en large et en travers ?

L’heure est venue de partir en congé et d’enrichir ta culture générale pour mourir moins idiot. Tu jettes alors ton dévolu sur la capitale italienne, Rome. Très bon choix de citytrip en Italie mon ami, car il s’agit, selon moi, de la ville où le nombre de trucs historiques à visiter au mètre carré est le plus élevé (à égalité avec Pékin). Ni une, ni deux, tu réserves alors ton vol direct pour l’aéroport de Rome Campiano ou de Rome Fiumicino (à privilégier car le train vers le centre-ville est direct) . Un séjour de 3 jours étant un peu serré, n’hésite pas à user de tes charmes auprès de ton patron pour prolonger ton long week-end jusqu’à 4, voire 5 jours. Si le timing te le permet, ne manque pas le site archéologique d’Ostie, situé à 30 kilomètres du centre-ville.

Du luxe et du shopping, avec une pincée de bling-bling ?

Tu es à la recherche d’une ville pas trop prise de tête, intéressante mais également divertissante, et dans laquelle tu pourras te refaire une garde-robe. Un lieu où se côtoient architecture et haute couture, vestiges romains et sacs à main, Aperitivo et visite d’un château. Seul un vol direct d’une heure et demie te sépare d’un citytrip en Italie dans la luxueuse ville de Milan. 2 jours devraient te suffire pour te ruiner dans les principales boutiques du centre-ville et découvrir les monuments historiques. Si tu disposes d’un jour supplémentaire, je te recommande de te rendre dans la ville toute proche de Bergame.  Depuis Milan, tu pourras également rejoindre facilement le lac Majeur et le lac de Côme.

Une ville historique, mais pas trop touristique ?

Toi, ton truc, ce sont les destinations un petit peu hors du commun auxquelles on ne penserait pas forcément. Tu souhaites donc découvrir autre chose que les grands classiques tels que Rome, Venise, Milan ou Florence. Néanmoins, histoire de ne pas t’ennuyer sur place, tu recherches une ville dans laquelle tu auras de nombreuses choses à te mettre sous la dent. Ton choix se porte finalement sur la ville de Turin, chef-lieu de la région du Piémont. Doté d’un aéroport avec vol direct, tu peux même t’y rendre rapidement en voiture depuis la côte d’azur (Turin est située au nord-est de l’Italie). Le centre historique est de taille modeste, 2 jours sont donc amplement suffisants. Il est tout à fait envisageable et aisé de prolonger ton séjour en te rendant en train à Gênes ou à Milan.

Du chaos et de la pizza, mais toujours sans ananas ?

Si pour toi, l’Italie c’est la pizza, les gens qui crient, les vespas qui roulent à fond sous le linge qui pend dans les ruelles, sache que la ville de Naples coche toutes les cases. Il s’agit véritablement d’un concentré de tous les stéréotypes existants sur l’Italie. Je te conseille de passer 3 jours sur place, histoire de découvrir les divers quartiers de la ville et de faire une étude comparative des meilleures pizzerias de la ville (à commencer par la pizzeria « Sorbillo »). Si tu es sujet à une overdose de klaxons, il est fortement recommandé de coupler ta visite de Naples avec celles des sites de Pompéi et Herculanum, du mont Vésuve ou de l’île de Capri. Pour info, Rome ne se situe qu’à un peu plus d’une heure de train.

Une ville à laquelle on ne pense jamais, malgré ses innombrables palais ?

Dans la même veine que Turin, Gênes est rarement considéré comme le citytrip en Italie le plus sexy. Réputation due en partie à sa présence dans la zone la plus industrialisée du pays. Pourtant, au-delà d’être l’un des plus grands ports de la mer méditerranée, la ville compte de nombreux trésors, dont ses somptueux palais. Bénéficiant d’une connexion directe en avion au départ de Paris et Amsterdam, ce n’est malheureusement pas le cas depuis Bruxelles. Si tu ne souhaites pas devoir prendre 2 avions différents, tu devras donc atterrir à Pise ou Turin puis faire 2 heures de route ou de train. Prévois 2 jours sur place pour visiter le centre historique, et 3 jours supplémentaires si tu souhaites visiter les villages des Cinque Terre (à environ 1 heure de train vers l’est).

Une incroyable expérience, pour les amoureux de la renaissance ?

Si tu es un inconditionnel de la renaissance, il existe de nombreuses opportunités en Italie pour satisfaire tes fantasmes architecturaux les plus fous. Mais, d’après moi, rien n’arrive à la cheville de la magnifique ville de Florence. Ancienne capitale de l’Italie et actuelle capitale de la Toscane, Florence est une destination évidente si tu es en demande d’un séjour riche en art, en architecture et en gastronomie. Très touristique, la ville n’est pourtant pas reliée directement par un vol depuis Bruxelles. Il te faudra donc atterrir à Pise, puis prendre le train pendant 1 h vers l’est. Niveau timing, je te recommande de passer 3 ou 4 jours sur place. Bien plus si tu vois Florence comme un point de chute pour visiter la Toscane.

Bonne bouffe et grand centre piétonnier, retour à l’université ?

Tu en as marre de te taper des plats surgelés et les créations culinaires douteuses de ta compagne ou de ton compagnon. Par conséquent, tu te dis qu’il est urgent de faire de la bonne bouffe une priorité pour ton prochain voyage. Tu optes alors pour pour un citytrip en Italie dans la ville de Bologne, l’une des meilleures ambassadrices de la gastronomie italienne. Cerise sur le « Panettone », la ville est loin d’être moche, la balade digestive sera donc tout sauf désagréable. Seul un vol de moins de 2 h sans escale te sépare du Graal culinaire. Prévois 2 – 3 jours sur place, et le même nombre de kilos supplémentaires à ton retour. Il s’agit également du meilleur point de chute pour visiter Ferrare et son château.

Fromage et charcuterie à volonté, un week-end pour tout déguster ?

Autre destination grandement prisée par les fanatiques de la gastronomie italienne : la ville de Parme. Dotée d’un joli centre historique, Parme (et sa région) véhicule l’image d’un terroir de produits régionaux de qualité. Les gourmands trouveront donc leur bonheur, dans cette ville qui, sans être extraordinaire, a tout de même un certain charme. Petite ombre au tableau, pas de vol direct depuis Bruxelles. Il te faudra donc transiter par Bologne ou Milan. Si une journée suffit pour explorer le centre historique, il te faudra bien plus de temps pour faire le tour des curiosités gastronomiques de Parme.

Une destination idyllique, pour un séjour très romantique ?

Au diable l’originalité, au diable les escapades hors des sentiers battus, découvrir un pays, c’est aussi visiter ses incontournables. Et lorsque l’on parle d’amour et de romantisme, le citytrip en Italie incontournable, c’est bien sûr Venise. Alors, oui, il existe des alternatives telles que les Venise du nord que sont Stockholm, Brugge ou Copenhague, ou encore la Venise portugaise d’Aveiro, mais aucune n’arrive réellement à la hauteur de la sérénissime. Si tu as un petit côté agoraphobe, sache qu’il est envisageable d’avoir un aperçu général de Venise en une grosse journée. Dans le cas contraire, il est préférable d’y passer 3 jours. Du point de vue de l’accessibilité, la ville de Venise dispose de son aéroport avec vols directs. Par ailleurs, si tu ne souhaites pas dormir sur place, je te recommande vivement de loger à Padoue (30 minutes en train)

Quelles villes pour un citytrip en Italie ?

Rome, le joyau du Latium

Lorsque l’on parle de citytrip en Italie, impossible de ne pas évoquer la capitale du pays : Rome. Ville italienne la plus peuplée, elle présente une particularité politique unique au monde : elle contient un État enclavé dans son territoire. En effet, avec la cité du Vatican en son sein, Rome peut se vanter d’être en quelque sorte un Kinder Surprise pontifical. Important lieu de pèlerinage, Rome se distingue également par la richesse de son patrimoine. De l’eau a, en effet, coulé sous les ponts depuis la fondation mythique de la ville par Romulus et Remus. 28 siècles d’histoire qui témoignent donc bien du fait que Rome ne s’est pas construite en un jour.

Cette richesse culturelle et architecturale est néanmoins loin d’être un secret bien gardé et Rome est l’une des destinations les plus touristiques d’Europe. Le forum romain, la merveille du monde qu’est le Colisée, le Panthéon, la basilique Saint-Pierre (plus grande église catholique du monde), sont autant d’incontournables qui attirent le public. Et si comme moi, tu redoutes autant la foule qu’un dimanche midi chez tes beaux-parents avec une gueule de bois, je te recommande le quartier EUR. Il s’agit d’un quartier futuriste imaginé par Mussolini, et qui devait servir de cadre à l’exposition universelle de 1942 (annulée pour cause de Seconde Guerre mondiale). Pour terminer sur une note plus légère (le mot est mal choisi), Rome propose quelques spécialités culinaires. Notamment la pizza blanche (sans sauce tomate ni garniture), les très célèbres pâtes à la carbonara, et les pâtes Cacio e pepe (pecorino romano et poivre) .

Colisée de Rome
Forum romain
Panthéon
Château Saint-Ange
Quartier EUR

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Rome ?

Milan, capitale du nord et des jolis vêtements

Après Rome, capitale administrative de l’Italie, voici venu Milan : capitale économique du pays et de la mode dans le monde. Véritable plaque tournante financière, Milan n’est cependant pas seulement attrayante pour les traders et sièges d’entreprises. Elle bénéficie également d’un patrimoine culturel conséquent, dont le principal ambassadeur est son Duomo. Ni plus ni moins la troisième plus grande église au monde (après la basilique Saint-Pierre et la cathédrale de Séville).

Citytrip en Italie Milan

Les lecteurs assidus de Tintin (dont je fais partie) seront ravis d’apprendre qu’il est possible de visiter la Scala de Milan. Opéra que Bianca Castafiore, le rossignol milanais, a marqué de son empreinte vocale. Sur la même place se situe la Galleria Vittorio Emanuele II. Soit une galerie commerçante de prestige qui fera fondre même les cartes de crédit les plus entraînées. Il fait pluvieux et tu n’aimes pas avoir les cheveux qui frisent ? Viens te réfugier dans l’un des 7 musées du château des Sforza, à côté du parc Sempione. Pour les gourmands, ne manquez pas le risotto milanais (avec du safran), le gorgonzola, ou encore le panettone.

Citytrip en Italie Milan

Citytrip en Italie Milan
Château des Sforza

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Milan ?

Turin, ville sans chichis ni baratin

Ancienne capitale de l’Italie et chef-lieu du Piémont, Turin est davantage connue pour son club de foot que pour ses attraits touristiques de citytrip en Italie. Grande ville industrielle, avec notamment l’usine Fiat, elle fut malheureusement prise pour cible durant la Seconde Guerre mondiale. Je te rassure mon bon ami, elle fut brillamment reconstruite et héberge aujourd’hui un grand nombre de monuments de style art nouveau. Pour joindre l’esthétique à l’agréable, n’hésite d’ailleurs pas à t’attabler dans un café à l’architecture typique pour déguster un des nombreux desserts locaux. Amaretti, chocolat Gianduja, sabayon, nougat, … Tu as l’embarras du choix.

Citytrip en Italie Turin
Porte palatine

Du fait de sa destruction, Turin comporte très peu de vestiges romains. On peut néanmoins faire mention de quelques ruines romaines et de la porte palatine, dont la partie basse est d’origine. Mais les plus beaux édifices sont répartis sur la place principale, à savoir la place Castello. C’est là que tu pourras notamment apercevoir le palais Madame ainsi que le palais royal. Ne quitte pas Turin sans au moins admirer de loin son monument emblématique : la Mole Antonelliana. Cette grande tour abrite un superbe musée du cinéma ainsi qu’un ascenseur panoramique.  

Citytrip en Italie Turin
Citytrip en Italie Turin
Palais Madame

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Turin ?

Naples, la sauvage inapprivoisable

Naples est la troisième ville du pays, mais la première dans mon cœur. Plus chaotique que Rome, encore plus bruyante que Milan, la ville ne partait pourtant pas gagnante. Loin de faire l’unanimité, Naples dégage néanmoins une atmosphère unique en son genre. On la déteste pour ses embouteillages, son manque de propreté et sa criminalité. On l’adore pour la chaleur de ses habitants, pour son charme et son patrimoine, et enfin pour sa délicieuse pizza et sa gastronomie. Naples est d’ailleurs la ville italienne la plus étoilée du guide Michelin. Ce Citytrip en Italie est donc idéal pour les amateurs de bonne bouffe.

Citytrip en Italie Naples

Située au bord de la mer Tyrrhénienne, Naples offre une agréable balade le long de sa baie. Promenade durant laquelle tu pourras découvrir Castel dell’Ovo ou château de l’œuf (oui, ça a moins de gueule en français) et le Castel Nuovo. Autre château, autre ambiance, le château Sant’Elmo est, quant à lui, le spot parfait pour une vue panoramique sur la ville de Naples. Mais visiter Naples, c’est aussi déambuler à travers ses ruelles animées et ses imposantes places, dont la place du peuple et la place du Plebiscito (palais royal).

Citytrip en Italie Naples

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Naples ?

Gênes, des palais, du pesto et des baleines

Contrairement au proverbe, là où il y a Gênes, il y a du plaisir ! A commencer par le plaisir des papilles et bien évidemment le mondialement célèbre pesto et focaccia à la genovese. Reine de la mer de Ligurie, difficile de passer par Gênes sans visiter son port, où se côtoient bateaux de croisière et paquebots de marchandises. Fait étonnant, il est possible d’y réserver une excursion pour observer les dauphins et les baleines. Dominant le port antique, la Lanterna est tout bonnement le plus haut phare d’Italie et le second au monde (après celui du cap Carbon en Algérie). Le port de Gênes comporte également un palais, devenu capitainerie, le Palazzo San Giorgio. 

Mais c’est sur la Via Garibaldi, classée à l’Unesco, que la magie opérera très certainement. Cette rue ultra photogénique te permettra d’enchaîner les palais aussi vite qu’un dentiste sous ecstasy. Le Palazzo Rosso, le Palazzo Bianco, le Palazzo Doria Tursi, le Palazzo Doria Tursi et le Palazzo del Principe sont les plus beaux palais qu’il est possible de visiter de l’intérieur. Gênes offre également d’autres édifices, comme sa cathédrale de San Lorenzo ou la maison de Christophe Colomb (originaire de la ville).  

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Gênes ?

Florence, le Disneyland de la renaissance

Florence fait partie des destinations incontournables lors d’un Citytrip en Italie. Ne serait-ce que pour son incroyable Duomo qui peut accueillir jusqu’à 20.000 personnes. Que ce soit pour son extérieur en marbre rose, vert et blanc, pour son immense coupole ou pour ses fresques, la cathédrale Santa Maria del Fiore parviendra à décoller les rétines les plus exigeantes. Et cerise sur le Duomo, l’entrée est gratuite (seul l’accès à la tour est payant). Il s’agit tout simplement du bâtiment qui m’a le plus impressionné en Italie (oui je sais, je vends du rêve).

Citytrip en Italie Florence

Comme toute bonne ville italienne qui se respecte, Florence héberge bien d’autres édifices religieux. Pour ne citer qu’eux, je te recommande vivement de visiter la basilique Santa Croce, l’église Santa Maria Novella et le baptistère Saint-Jean. Côté palais, Florence ne s’en sort pas mal non plus, avec son palais du Bargello et son palais Pitti. Les amoureux de fesses bien galbées pourront admirer celles du David de Michel-Ange à la Galleria dell’ Accademia. Coupée en deux par le fleuve Arno, Florence compte un certain nombre de ponts. Parmi ceux-ci, le Ponte Vecchio. Qui, comme son nom l’indique, est le plus ancien pont de la ville. En plus d’être particulièrement agréable à l’œil, celui-ci abrite quelques boutiques typiques et une superbe vue sur le fleuve. 

Duomo de Florence

Citytrip en Italie Florence
Ponte Vecchio

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Florence ?

Bologne, là où se nourrir est loin d’être une besogne

Considérée comme le siège de la plus vieille université du monde, la ville de Bologne regorge d’étudiants venus du monde entier (plus de 100.000, soit un quart de la population locale). Tu ne seras donc pas étonné d’apprendre que le quartier universitaire est l’un des plus intéressants de ce citytrip en Italie. Au même titre que les alentours de la Piazza maggiore, place principale de Bologne. C’est autour de cette place que trônent fièrement la Basilique San Petronio, la fontaine de Neptune ou encore le palais du Podestat. Côté architecture, Bologne peut également se vanter de compter le plus grand nombre d’arcades (portici) au monde (plus de 42 km). Un patrimoine de l’Unesco plutôt pratique pour visiter la ville en cas de fortes pluies. 

Citytrip en Italie Parme

Les amoureux de vue panoramique pourront gravir les marches des plus hautes tours de la ville : les tours Asinelli et Garisenda. Une ascension qui devrait te mettre en appétit pour déguster les nombreuses spécialités culinaires bolognaises. Afin d’éviter de te faire lyncher sur place par les locaux, évite à tout prix de parler de spaghetti bolognaise qui n’a rien d’Italien. Par contre, le Ragù alla bolognese est bel et bien enregistré à l’Académie de cuisine italienne.

Citytrip en Italie Parme

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Bologne ?

Parme, de la gastronomie et du charme

Après Bologne, on reste dans les villes gastronomiques italiennes avec Parme. Que celui qui ne s’est jamais extasié d’une jolie planche apéritive agrémentée de jambon de Parme ou de Parmesan me jette la première bière. Mais ces deux spécialités ne sont que la partie immergée de l’iceberg culinaire de la ville. Tout comme à Milan, l’Aperitivo est une véritable religion à Parme, et ce citytrip en Italie est une excellente occasion de goûter un maximum de choses différentes.

Citytrip en Italie Parme

Mais il serait dommage, même pour les plus gourmands, de se rendre à Parme sans décoller ses yeux de son assiette. Le centre historique est plutôt petit et l’essentiel du patrimoine est partagé entre la Piazza della Pace, la Piazza del duomo et la Piazza Garibaldi. Sur la première : la galerie, le théâtre et la bibliothèque palatine du Palazzo della Pilotta et le Teatro Regio. Sur la seconde, la cathédrale de Parme et son baptistère. Et enfin, sur la troisième, la palazzo del Governatore.  

Parme Italie
Parme Citytrip Italie
Italie Parme
Citytrip en Italie Parme

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Parme ?

Venise, là ou l’amour se cristallise

Si Venise est clairement une ville incontournable de l’Italie, elle est aussi détestée qu’elle est appréciée. Il est évident qu’on ne peut rester de marbre devant la beauté de ses canaux serpentant parmi les édifices et le centre historique classé à l’Unesco. La basilique Saint-Marc, le palais des Doges, le pont du Rialto, … Comment ne pas s’extasier devant tant de richesses ? Et pourtant, cela a été mon cas. Car un tel attrait touristique n’est malheureusement pas sans conséquence, et le revers de la médaille est susceptible de gâcher l’expérience de certains. Attention, je ne suis pas en train de dire que tu ne dois pas visiter Venise (car ce citytrip en Italie est vraiment unique), mais je préfère que tu saches à quoi t’attendre. 

Citytrip en Italie Venise

Conscient de mon aversion pour la foule, j’avais pris le parti de visiter Venise hors saison touristique. Un choix dont je me félicite tant les rues étaient bondées. Qu’il fasse ensoleillé, ou pluvieux, se frayer un chemin à travers les ombrelles ou les parapluies des groupes de touristes relevait d’une véritable épreuve de Koh Lanta. Sujet à une mauvaise humeur persistante, j’ai donc fait ce que mon instinct de survie me dictait : me rendre dans une trattoria pour me consoler avec un bon petit plat local. Et voici que pointe le second gros point noir de Venise selon moi : le prix des restaurants y est globalement bien plus élevés qu’ailleurs en Italie, pour une qualité souvent moyenne. Si tu veux goûter de la vraie gastronomie de la Vénétie, je te conseille donc de bien te renseigner à l’avance, ou de privilégier des destinations comme Vérone, Vicenza ou Padoue.

Arsenal de Venise
Citytrip en Italie Venise

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Venise ?

Un petit commentaire pour la route ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.