• Menu
Evora Portugal

Petites villes portugaises – Aveiro, Tomar, Evora, Obidos, Faro et Tavira

Comment organiser ta visite de ces petites villes portugaises ?

Des heures de route en trop, entre Lisbonne et Porto ?

Trois heures de voiture séparent Porto de Lisbonne et tu souhaites faire des étapes sans pour autant t’arrêter dans une autre grande ville telle que Coimbra. Tu peux alors décider de passer une nuit (ou juste une journée) dans des destinations plus modestes mais tout aussi élégantes, à savoir Aveiro, Tomar et Obidos. La location d’une voiture, bien que beaucoup plus pratique, n’est pas indispensable. Moyennant débrouillardise, il est en effet possible d’atteindre ces trois petites villes portugaises en train et/ou en bus.

L’Algarve tu en veux encore plus, de petites villes en bonus ?

Tu es depuis quelques jours en Algarve et tu as l’impression d’avoir un peu fait le tour de la question. Et les nombreux coups de soleil te valant le surnom d’ « écrevisse écarlate » ne plaident pas en faveur de séances de bronzage supplémentaires sur les plages de la région. Tu décides par conséquent de reprendre la voiture, le train ou le bus et de mettre le cap à l’est de l’Algarve vers les petites villes portugaises de Faro et Tavira. Une journée ou une demi-journée suffit pour chacune des deux villes. Tu as donc le choix entre dormir sur place, ou faire l’aller-retour depuis ton hôtel du centre de l’Algarve.

Lisbonne tu aimes bien, mais c’est de calme dont tu as besoin ?

Lisbonne c’est chouette, c’est dynamique, c’est beau, mais tu ressens le besoin de t’évader un peu de toute cette agitation urbaine en découvrant de plus petites villes portugaises. Tu décides alors de te rendre à la gare ferroviaire (ou au terminal des bus) et d’embarquer direction Evora pour y passer la nuit.

Trop de choix à Tomar dans les restaurants ? Voici un bon plan !

Je ne suis pas critique culinaire, mais pour t’imprégner pleinement de l’ambiance des lieux, je ne peux que te conseiller de te rendre sur la place principale de Tomar et d’inviter Madame à manger à la « Taverna Antiqua ». Cuisine médiévale, décoration médiévale, musique médiévale, … Tu l’auras compris, tout est médiéval, sauf les prix qui eux sont bien en euros, mais reste malgré tout plutôt raisonnables.

Mes petites villes portugaises favorites

Aveiro, la Venise portugaise à deux pas de Porto

Le constat est clair : tu n’as pas les moyens d’emmener Madame à Venise. Entre le prix de l’hôtel, les souvenirs locaux « Made in China », la pizza « une pour le prix de deux » et les Apérol Spritz à profusion, tu crains en effet de ne pas pouvoir financer le billet de retour. Mais tu es malin et tu as entendu parler d’une Venise portugaise du nom de Aveiro (Madame n’y verra que du feu).

Petites villes portugaises Aveiro

Ici pas de masques de carnaval ni de hordes de touristes asiatiques, mais tout de même des gondoles colorées (moliceiros) voguant sur les trois canaux qui traversent le centre historique d’Aveiro. Si l’idée de rester coincé dans une barque avec Madame durant 45 minutes t’effraie, sache qu’il est également très agréable de visiter la ville à pieds. Rien de tel, en effet, pour digérer les « oves moles » (friandises locales) qu’une petite promenade à travers les élégantes rues d’Aveiro caractérisées par leurs façades de style Art déco.

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Aveiro ?

Tomar, ami des templiers bonsoir !

Tu n’as pas besoin d’être un féru d’histoire, un adepte de reconstitution médiévale, ou un tueur compulsif de templiers dans le jeu Assassin’s Creed pour apprécier Tomar à sa juste valeur. La ville est plutôt esthétique : de belles façades, des rues pavées, de jolies boutiques et une paisible place principale. Le tout bordé par le fleuve Nabão. On en oublierait presque la présence de l’une des bâtisses les emblématiques du Portugal : le château des templiers, classé au patrimoine de l’Unesco.

Petites villes portugaises Tomar
Couvent et château des templiers

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Tomar ?

Obidos, cité médiévale intra-muros

On me pose souvent la question de la ville médiévale à privilégier entre Tomar et Obidos. Eh bien je vais te décevoir, car c’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse, tant les deux destinations sont différentes. La véritable force de la cité d’Obidos, c’est sans conteste ses remparts, au sens propre comme au sens figuré. Du fait de la bonne conservation et de la restauration de ceux-ci, il te sera possible de marcher sur une partie des murailles. Avec à la clé, une vue panoramique sur l’ensemble des façades blanches du centre historique, ainsi que sur la campagne environnante. Bref, un véritable aimant à selfie auquel Madame ne devrait pas pouvoir résister très longtemps.

Petites villes portugaises Obidos

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Obidos ?

Faro, jolie petite ville au bord de l’eau

De par sa situation géographique, c’est depuis Faro que tu embarqueras pour partir en excursion sur la Ria Formosa. Il s’agit d’un parc naturel composé de lagunes et et d’un véritable refuge pour la faune et la flore. Mais la Ria Formosa n’est pas qu’un paradis pour les oiseaux. Ses trois îles et leurs plages de sable blanc devraient rapidement te convaincre d’acheter le prochain ticket de transport disponible. Une fois ton capital quotidien de vitamine D emmagasiné, tu pourras ensuite visiter le centre historique fortifié de la ville, à l’ombre des murailles.

Petites villes portugaises Faro
Petites villes portugaises Faro

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Faro ?

Tavira, havre de paix sans tracas

Tout comme Faro, Tavira bénéficie d’un accès à une voie de navigation vers la Ria Formosa. Et tout comme à Faro, tu vas pouvoir te dorer la pilule en sirotant une bière sur une plage de sable blanc (île de Tavira). Les points communs ne vont cependant pas plus loin, car les deux centres historiques ne se ressemblent pas vraiment. Là où le cœur du centre historique de Faro est isolé du reste de la ville dans son écrin de murailles, celui de Tavira semble davantage intégré au reste de la ville. Celui-ci est coupé en deux par la rivière Gilão, qu’il est possible d’enjamber notamment via son illustre pont romain. Pour le reste, on retrouve à Tavira le charme d’un centre historique à la portugaise. Le tout articulé autour de son château, dont il reste quelques murailles.

Petites villes portugaises Tavira
Petites villes portugaises Tavira
Petites villes portugaises Tavira

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Tavira ?

Evora, fief romain d’autrefois

Dernière ville de mon top, et pas des moindres, la petite ville d’Evora souvent qualifiée de musée à ciel ouvert. Située à 130 kilomètres à l’est de Lisbonne, la ville est une véritable aubaine pour les amateurs d’histoire de l’art. Aucune inquiétude si ce n’est pas ton cas, car Evora est loin d’être une œuvre d’art inanimée. La ville comporte une grande université, ce qui lui octroie un certain dynamisme et un caractère festif.

Petites villes portugaises Evora

Bien que de nombreux vestiges témoignent de son passé romain, tu devrais donc rapidement te sentir à Evora comme chez toi. Surtout après bu quelques verres de « Ginja » (liqueur de cerise) sur la Praça do Giraldo. Sans doute la meilleure manière de digérer ton « porco à Alentejana » (porc aux palourdes). Petit bonus pour les fanas de visites macabres et bizarres : la chapelle des os. Lieu dont la décoration, comme son nom l’indique, est principalement constitué d’os du sol au plafond (très peu pratique pour celui qui doit faire les poussières).

Chapelle des os

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Evora ?

Un petit commentaire pour la route ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.