• Menu
Pompéi Sites historiques italiens

Sites archéologiques italiens – Pompéi, Herculanum, Ostie et Matera

A quelle occasion visiter ces sites archéologiques italiens ?

Ta visite de Naples se termine, pourquoi ne pas visiter des ruines ?

La pizza napolitaine n’a plus aucun secret pour toi ? Tu as fait le tour des curiosités de la ville de Naples ? Je te propose alors de coupler ce citytrip avec la visite de deux sites archéologiques italiens tout proches, à savoir les ruines de Pompéi et Herculanum. Pour ce faire, rien de plus simple, des trains et des bus relient Pompéi au départ de Naples (45 minutes). Le site d’Herculanum se situe sur le trajet entre les deux destinations. Compte une grosse demi-journée pour visiter les deux sites. 

Fan de Rome et son historique, curieux de découvrir son port antique ?

La plupart des visiteurs de la ville de Rome se limitent à son centre historique. Et ce n’est pas une surprise tant celui-ci regorge de trésors. Si l’envie te prend de découvrir un autre aspect de l’histoire de la ville, je te recommande chaudement de te rendre dans le port antique d’Ostie. Des trams et des trains relient la Basilique San Paolo ou la Piazza Venezia au port antique d’Ostie en moins d’une heure. Prévois une demi-journée pour la visite, car c’est le plus modeste des sites archéologiques italiens de cet article.

Au-delà des Pouilles et de ses limites, d’incroyables habitations troglodytes ?

Excentrée dans le sud-est de l’Italie, ce n’est sans doute pas demain la veille qu’un futur voyage en Italie te fera passer à nouveau par les Pouilles. Le meilleur conseil que je puisse dès lors te donner est de profiter de ta présence sur place pour te rendre brièvement dans la région du Basilicate. Pas seulement pour sa fabuleuse saucisse artisanale (bien que…), mais surtout pour une visite unique au monde : la vieille ville troglodyte de Matera. Alors d’accord, le trajet en train depuis Bari est un peu long (1 h 50), mais le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Il s’agit clairement de mon coup de coeur des sites archéologiques italiens.

Quels sont ces sites archéologiques italiens ?

Herculanum et Pompéi, les cités que le Vésuve a puni

Parmi les sites archéologiques italiens les plus célèbres figurent bien évidemment les ruines de Pompéi. Ensevelie lors d’une éruption du Vésuve en l’an 79 et découverte en 1600, Pompéi se démarque par son excellent état de conservation qui lui vaut d’être classé à l’Unesco. Les cendres émises lors de l’éruption ayant eu pour effet de constituer une couche protectrice. Ce qui permet d’y apercevoir de véritables scènes de vie figées dans le temps. Avec à la clé un incroyable témoignage de la civilisation de la Rome antique.

Pompéi Italie vésuve
Sites archéologiques italiens Pompéi
Pompéi Italie
Amphithéatre Pompéi Italie

Non loin de Pompéi et bien moins connues, les ruines de la ville d’Herculanum. Celles-ci présentent la particularité d’être situées en plein centre-ville et par conséquent de ne plus pouvoir être excavées davantage. Le site est situé en contrebas, ce qui autorise une vue panoramique depuis la passerelle qui mène au site. Comme à Pompéi, on circule via de larges allées piétonnes bordées d’édifices. Si le site est bien plus petit, il peut se targuer néanmoins de comporter des détails architecturaux plus soignés que sur le site de Pompéi.

Sites archéologiques italiens Herculanum
Herculanum Italie Vésuve
Herculanum Sites archéologiques italiens

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Pompéi et Herculanum ?

Ostie, l’ancien plus grand port d’Italie

Situé aujourd’hui à l’intérieur des terres du fait de l’ensablement, le port d’Ostie fut autrefois le plus grand port du monde antique. Mais une épidémie de paludisme conjuguée à un déclin du commerce d’huile, de vin et de céréale ont causé l’abandon progressif du port. Le site n’est pas aussi bien conservé que les autres sites archéologiques italiens que sont Pompéi et Herculanum. Néanmoins, la chaussée principale, le théâtre et les thermes sont encore identifiables.

Port antique Ostie Italie
Sites historiques italiens Ostie
Ostie Sites historiques italiens

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur le port d’Ostie ?

Matera, des « Sassi » en guise d’habitats

Avant de m’intéresser aux alentours de la région des Pouilles, je n’avais jamais entendu parler de Matera. Pourtant, il s’agit d’une de mes visites les plus surprenantes de l’Italie. Chef-lieu de la région peu visitée du Basilicate, il s’agit de l’une des plus vieilles villes habitées au monde. Et puisqu’au paléolithique, on ne parlait pas encore de béton armé ni de chauffage central, c’est bien de grottes dont il est question. Certains “Sassi”, habitats troglodytiques typiques de la ville de Matera, sont d’ailleurs encore occupés de nos jours. En plus de son parc archéologique, Matera comporte également une ville moderne, plutôt agréable.

Italie Sassi Matera
Matera Italie
Matera Sites archéologiques italiens

Convaincu ? Envie d’en savoir plus sur Matera ?

Un petit commentaire pour la route ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.